une plainte frauduleuse à l’égard d’Evolution

Evolution a récemment apporté plus de précisions sur la plainte déposée auprès des autorités du New Jersey. Son dirigeant a affirmé que les documents portant sur les prétendus manquements de la société sont falsifiés.

Des déclarations mensongères

En novembre 2021, un plaignant anonyme a dénoncé l’éditeur de jeux Evolution devant le New Jersey Division of Gaming Enforcement (DGE). Grosso modo, la partie adverse a prétendu qu’Evolution transgressait les réglementations en vigueur. Concrètement, la marque aurait fourni ses célèbres jeux de casino en direct dans des juridictions non autorisées. Elle aurait de surcroît proposé ses produits dans des territoires figurant sur la liste noire des États-Unis. En particulier, la Syrie, l’Irak et le Soudan. Par ailleurs, le poursuivant a affirmé être en possession de preuves solides. Martin Carlesund, PDG d’Evolution, a quant à lui indiqué que cette affaire est dénuée de sens.

En outre, il a souligné que ces présumés manquements sont truqués et d’origine douteuse. D’après lui, les instigateurs de ce rapport veulent tout simplement nuire à la réputation de la compagnie. D’autre part, Carlesund a insisté sur le fait qu’Evolution ne livre ses opus novateurs qu’à des opérateurs sous licence. De son côté, le régulateur du New Jersey ne s’est pas encore prononcé sur le sujet. À dire vrai, le PDG a démenti ces allégations graves durant la conférence sur la performance de l’entreprise l’an dernier. Il semblerait même que la plainte n’a pas affecté les bénéfices générés pendant le 4e trimestre de 2021. « Nous comptons plus de 15 années d’expérience dans les environnements de jeux réglementés, et nous sommes à l’aise et confiants sur nos méthodes de travail », a ajouté Martin Carlesund.

Le succès fulgurant d’Evolution

Vers la fin de 2021, au moment où le dossier susmentionné a été déposé, Evolution a engendré des bénéfices remarquables. En effet, le résultat financier a augmenté de 69 % par rapport aux chiffres de 2020. Le fournisseur a récolté près de 300 millions d’euros rien qu’au cours du dernier trimestre 2021. Cette réussite est principalement due à l’accroissement des demandes internationales en termes de Live Casino. Brièvement, les recettes globales des jeux de casino en direct ont progressé de 48,6 % en seulement un an.

En 2021, le catalogue de jeux d’Evolution a enregistré plus de 1 000 jeux de table en direct. Au total, l’éditeur a ainsi conçu environ 300 divertissements le long de cette année. Un record en ce qui concerne sa capacité de production annuelle. Visiblement, le PDG de la marque est fier de l’exploit de son équipe de talent. D’autant plus que ses développeurs ont réalisé cette prouesse dans un contexte de crise sanitaire.

Pour cette année, Evolution envisage d’agrandir ses studios de diffusion. Dans ce but, la société a même prévu des fonds phénoménaux pour les futures constructions. À l’évidence, une partie des investissements sera également consacrée à l’amélioration des logiciels de jeux. Au grand bonheur des amateurs de jeux d’argent, Evolution lancera 88 nouveaux titres en 2022. Le calendrier du 1er trimestre est d’ores et déjà bien rempli avec les jeux inédits Bac Bo ou encore Peek Baccarat.

Author: blogadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.