Une nouvelle règlementation pour les sites de jeux grecs

Le marché des jeux d’argent en ligne de la Grèce est actuellement en pleine croissance. Régulé depuis l’année dernière, le secteur a subi un grand rafraichissement il n’y a pas longtemps. Le gouvernement a, en effet, assoupli les règles régissant ce milieu.

De 2 euros à 20 euros

En Grèce, les opérateurs prétendants devaient se soumettre à certaines conditions en vue du lancement du marché iGaming en 2021. Après une année d’activité, les autorités locales ont procédé à un examen méticuleux des performances enregistrées. Par la suite, quelques dispositions ont été prises afin d’améliorer le domaine.

À l’évidence, la gazette gouvernementale de la Grèce a porté les changements à la connaissance du grand public. Désormais, le plafond de mise relatif aux casinos en ligne du pays passe de 2€ à 20€. Cela concerne principalement les opus équipés du système RNG (générateur de nombres aléatoires) comme les machines à sous et les jeux de table virtuels.

En vérité, la mise maximale n’est pas la seule à avoir fait l’objet d’une modification. De son côté, le montant des jackpots a aussi eu droit à cet honneur. Auparavant, les joueurs grecs pouvaient exclusivement prétendre à une cagnotte s’élevant à 70 000€. À présent, ils sont en mesure de décrocher pas moins de 140 000€. Soit le double de la somme autorisée antérieurement, et ce, quel que soit le type de jeu. Mais encore, le document diffusé stipule également un ajustement au niveau des Spins. Concrètement, le temps de rotation baisse dorénavant de 3 à 2 secondes.

Toutes ces mesures ont d’ores et déjà été mises en vigueur depuis mai 2022. Pour le plus grand plaisir des joueurs résidents et des exploitants en ligne.

Une nette progression

Il va sans dire que les opérateurs licenciés en Grèce accueillent la nouvelle avec enthousiasme. De cette manière, ils peuvent offrir une meilleure expérience de jeu à leurs utilisateurs. Tout en jouissant de l’éventualité d’amasser plus de profits. Des bénéfices qui contribueront bien évidemment à renflouer la bourse de l’État. En ce moment, une quinzaine de sociétés de jeux d’argent dispose d’un permis d’exploitation en ligne au pays. Parmi elles, des grands noms du métier comme Betsson, Play’n GO ou encore Bet365.

À dire vrai, le gouvernement grec a adopté ces normes inédites compte tenu des investigations menées par le Ministère des Finances. Dimitris Ntzanatos, président de la Hellenic Gaming Commission, applaudit l’initiative. Soulignant que l’organisme de régulation approuve sans réserve la démarche en vertu des résultats de l’audit de la première année d’activité.

À titre de rappel, la Grèce a banni toutes formes de jeux de hasard en ligne en 2002. Pour des raisons de lutte contre le crime organisé. Après la crise économique mondiale de 2008, le pays a sérieusement reconsidéré sa décision. Puis, il a finalement relancé l’iGaming en 2021, mais avec des conditions plutôt rigoureuses. Ces dernières ont d’ailleurs été critiquées à plusieurs reprises. Malgré tout, le marché du jeu virtuel de la Grèce évolue à son rythme, comme l’atteste cet évènement récent.

Author: blogadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.