Le Schleswig-Holstein va lancer des jeux de table en ligne

Le marché des jeux d’argent ne cesse de progresser en Allemagne. Les États locaux considèrent de plus en plus la régulation de l’iGaming à l’instar des autres pays développés. À l’heure actuelle, le Schleswig-Holstein envisage de délivrer des licences pour des jeux de casino en ligne.

4 licences en jeu

Dans les mois à venir, l’État allemand du Schleswig-Holstein va attribuer 4 permis d’exploitation pour des jeux de table en ligne. Cette nouvelle survient après la mise en œuvre du quatrième Traité d’État sur les jeux en 2021. L’accord stipule que les gouvernements sont en mesure de réguler les jeux de table en ligne comme ils le souhaitent. Soit ils optent pour un fournisseur de logiciels unique qui monopolisera ce marché. Soit ils octroient des licences de jeux ne dépassant pas le nombre de casinos terrestres établis sur les lieux.

Pour sa part, le Schleswig-Holstein a visiblement choisi la 2e option. En vérité, cet État héberge 5 centres de loisirs en ce moment. Donc, les autorités peuvent approuver les demandes de 5 opérateurs en ligne ciblant la région. Toutefois, une licence est déjà réservée à la société d’État Spielbank Schleswig-Holstein. C’est pourquoi il ne reste plus que 4 licences à prétendre.

De son côté, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie a adopté la même procédure pour ses jeux de table en ligne. La Thuringe a quant à elle préféré le concept du monopole.

D’ici peu, les grands classiques comme la roulette, le blackjack ou encore le baccarat seront accessibles en ligne au Schleswig-Holstein. Pour l’instant, le poker en ligne ne figure pas dans le lot, mais il pourrait le devenir plus tard.

À l’évidence, le quatrième Traité comporte aussi une section sur les machines à sous et le poker virtuels. Permettant aux futurs opérateurs de procurer ces opus spécifiques sur l’ensemble du territoire allemand pour la première fois. Cependant, le nouveau régulateur ne s’est pas prononcé davantage à ce sujet.

Des détails précis sur la procédure

Le Schleswig-Holstein a récemment révélé des informations sur la demande de licences pour les jeux de tables en ligne. En bref, les intéressés peuvent déposer leur candidature du 23 mai au 15 août 2022. Ils ont même la possibilité de soumettre leur requête par email. Cela dit, les frais de dossier coûtent 2 500 €.

Par la suite, l’État examinera les documents au cas par cas en termes de fiabilité, d’expertise et de performance. Il évaluera ces entreprises selon leur capacité à répondre aux exigences du quatrième Traité d’État allemand sur les jeux. À l’issue de cette démarche, les futurs licenciés jouiront d’un permis d’exploitation pour une durée de 15 ans.

Seulement, les 4 heureux élus seront confrontés à des taxes plutôt considérables. S’ils engendrent des bénéfices de 300 000€ par mois, le gouvernement prélève 34%. En revanche, les recettes oscillant entre 300 000€ et 750 000€ sont soumises à un impôt de 39%. Si les revenus dépassent les 750 000€, la taxation est revue à la hausse, soit 44%.

Author: blogadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.