La campagne TalkBanStop va se poursuivre jusqu’en 2023

Gamban, GamCare et GamStop pourront étendre la campagne TalkBanStop jusqu’en mars 2023. La Gambling Commission, l’autorité de régulation des jeux en ligne en Grande-Bretagne, a octroyé un nouveau financement qui leur permettra de prolonger les actions de prévention et de résolution des problèmes de jeu. Cette décision fait suite à une phase pilote qui a produit des résultats probants.

Une nouvelle année de campagne pour TalkBanStop

Grâce à l’approbation de l’autorité britannique de régulation des jeux en ligne, Gamban, GamCare et GamStop, les initiateurs de la campagne TalkBanStop, vont consolider leurs actions de lutte contre l’addiction au jeu. Ces organisations prévoient de fournir des outils gratuits et un soutien aux victimes. Le financement additionnel, octroyé par la Gambling Commission, permettra de poursuivre la campagne jusqu’en 2023.

Depuis le lancement de TalkBanStop, 7 000 personnes ont téléchargé et installé le logiciel Gamban. Cette application sert à bloquer les transferts relatifs aux jeux d’argent. Il est compatible sur différents appareils afin de réguler les entrées sur les plateformes de jeu et de bénéficier du régime d’auto-exclusion GamStop.

Selon Anna Hemmings, la responsable exécutive auprès de GamCare, l’initiative partenariale avec Gamban et GamStop apporte un réel soutien aux victimes. Elle ajoute que la campagne les aide aussi à se détourner des jeux et réduire ainsi leur dépendance.

TalkBanStop, une solution de lutte contre les problèmes d’addiction

L’initiative TalkBanStop a permis de mettre en place une synergie entre Gamban, GamCare et GamStop. Ces organisations ont ainsi mis en commun leurs expertises pour créer et proposer un accompagnement aux personnes dépendantes des jeux d’argent. Anna Hemmings a souligné que les interventions effectuées sur ces joueurs vulnérables ont produit des résultats positifs. D’où l’intérêt de poursuivre les actions de soutien en maintenant l’accès aux dispositifs d’aide.

Pour les douze mois à venir, la campagne sera basée sur les réussites de la phase pilote. Elle se concentrera sur le contrôle des pratiques aux jeux d’argent. Le nouveau financement de la Gambling Commission permettra notamment d’entamer les démarches pour légaliser les logiciels de blocage de Gamban. Il servira aussi à soutenir les actions de sensibilisation et de vulgarisation des outils d’assistance. Celles-ci porteront entre autres sur la facilitation des accès aux réseaux de soutien ainsi qu’aux bonnes pratiques de jeu.

Un prolongement synonyme de consolidation

Pour cette nouvelle période de campagne, GamCare, Gamban et GamStop prévoient d’accentuer les actions de communication vers les personnes concernées par les addictions au jeu. Ces organisations projettent également de renforcer l’accessibilité à leurs offres d’assistance et de promouvoir des pratiques saines aux joueurs.
Rappelons que l’initiative TalkBanStop propose un service et des outils gratuits aux joueurs problématiques. Ces derniers peuvent ainsi se renseigner auprès des conseillers de GamCare. Ils disposent aussi d’un accès gratuit au logiciel de Gamban.

 

Author: blogadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.