Bras de fer entre l’Unsere Kurve et les opérateurs de paris sportifs

Unsere Kurve est une association constituée de supporters des équipes de la Bundesliga. Face aux mauvaises pratiques des opérateurs des jeux d’argent, elle exige une réglementation stricte du secteur des paris sportifs. La réaction de la DSWV, la DOCV et les clubs, à qui les paris profitent, ne s’est pas fait attendre.

La tension monte entre l’Unsere Kurve et les opérateurs de jeux d’argent

Le 11 janvier 2022, l’alliance des fans des clubs allemands de football a déposé plusieurs requêtes. Elles étaient destinées au conseil fédéral (Bundesrat), aux autorités législatives et aux clubs de football du pays. Grosso modo, elle trouve illogique le fait d’associer au football, les activités publicitaires afférentes aux paris sportifs.
Dénommée Unsere Kurve, cette association de supporters exige l’instauration de mesures préventives. D’une part, les stars du ballon rond ne doivent aucunement être impliqués dans des activités liées aux paris sportifs. Aucune propagande sur ces jeux d’argent ne doit également être autorisée dans les stades ou les institutions footballistiques.

Les fans réclament aussi qu’aucune alliance ne soit créée avec les opérateurs de jeux d’argent. Concernant les contrats conclus entre l’État et les concessionnaires des jeux, 50 % des revenus devraient alimenter les caisses de l’État. D’autre part, l’association souhaite que les organismes de régulation renforcent les mesures éducatives sur les risques relatifs aux activités de paris. En outre, elle prône l’interdiction du sponsoring de la part des entreprises de paris sportifs.

Son objectif consiste à diminuer la forte présence médiatique des bookmakers en Allemagne (chaînes de télé, partenaires publicitaires, et autres). Unsere Kurve entend aussi défendre les intérêts des supporters de plusieurs clubs allemands (FC Cologne, VFL Bochum, Union Berlin, Eintracht Berlin, Arminia Bielefeld et Mayence). De plus, ce collectif accuse les opérateurs de jeux d’argent d’utiliser les images des footballeurs pour promouvoir leurs activités auprès du grand public.

Cette annonce n’a pas été bien accueillie par l’association allemande des paris sportifs (DSWV), la DOCV (un organisme allemand de casinos) et la fédération allemande de football (DFB). Ils la qualifient de « grossière ». Les clubs allemands, ayant signé des contrats avec des entreprises de loterie, ont également un avis mitigé sur la question.

Réglementation des paris sportifs dans le monde

Depuis le développement du Net au début des années 90, les paris sportifs sont omniprésents sur la toile. Si ce marché a été énormément profitable aux entrepreneurs depuis des années, en raison d’un vide juridique, le contexte a changé depuis les années 2000. Grâce à une amélioration au niveau de la réglementation des jeux en ligne, les joueurs sont alors mieux protégés.

La plupart des pays dans le monde ont décidé de réglementer les paris sportifs. Effectivement, aux États-Unis, ils sont illégaux, à l’exception de quelques États (New Jersey, Nevada, Delaware, Montana et Oregon). En clair, le joueur désirant faire des paris sportifs sur le territoire américain doit se trouver physiquement dans l’un de ces États. Malgré cette situation compliquée, les paris sportifs connaissent un vif succès, en particulier dans le football américain, le baseball ou la NBA.

Au Canada, ils sont légaux. Toutefois, les paris sportifs doivent tous passer par la société nationale de jeux. Chaque État possède sa propre entité, à l’exemple de Loto-Québec pour le Québec. En Europe, la plupart des pays disposent aujourd’hui de leurs propres lois concernant les plateformes de paris en ligne.

Pour la Belgique, l’exploitation de tout type de jeu d’argent nécessite une autorisation. En France, les paris sportifs ou les jeux de hasard sur la toile sont régulés par l’Autorité nationale des Jeux (ANJ).

Author: blogadmin

Leave a Reply

Your email address will not be published.